Année 2000

En cette année 2000, notre action s’est concentrée sur le projet de forages de puits sur la plateau de DJANDRO sur l’île de MOHELI.

Ce Projet, qui prévoit la réalisation de plusieurs captages d’eau en profondeur dans les nappes aquifères, est piloté pour la partie technique par Monsieur Jean-François ETTER.

Au niveau du financement, plusieurs de nos partenaires participent, en l’espèce : 
          – L’Association Développement et Solidarité (A.D.S)
          – L’Agence de la Francophonie à PARIS (75-France)
          – La Société Géocéan Sol Marine à AUBAGNE (13-France)
          – La Société Soletanche Bachy à MONTEREAU-FAULT-YONNE (89-France)

L’Agence de la Francophonie participera au financement du forage pilote qui permettra sur place de former 9 jeunes comoriens à la technique de forage. Ces 9 jeunes, parmi les nombreux volontaires, ont été désignés par les membres de l’ADIC présents à MOHELI. 

L’équipe sera constituée en plus d’un l’hydrogéologue, d’un chef de chantier, d’un foreur et d’un mécanicien.

La Société Géocéan Sol Marine représentée par monsieur Pierre BECKER, société française spécialisée en captages d’eau, prévoit de mettre à notre disposition un des ses hydrogéologues pour l’implantation des points d’eau, monsieur Paul LEMPERIERE. 

La foreuse (modèle SR100) a été achetée à la Société Soletanche Bachy par l’intermédiaire du frère de Jean-François ETTER, monsieur René-Yves ETTER, un des directeurs de cette société. Elle a ensuite été transportée sur l’Ile de MOHELI avec son container de pièces de rechange permettant de forer dans tout type de sol. Cette foreuse permet d’effectuer des forages de 190 mm de diamètre à des profondeurs de plus de 60 mètres mais avec les équipements supplémentaires du container, elle peut atteindre maintenant des profondeurs de plus de 100 mètres. 

Des nombreux contacts ont été pris avec les gouvernements de l’UNION DES COMORES et de l’île autonome de MOHELI pour l’obtention de toutes les autorisations nécessaires. 

L’ensemble du Projet étant bouclé grâce à nos démarches tout au long de cette année, tant au niveau financier qu’au niveau logistique, il est donc prévu de lancer ce projet dès l’année prochaine.

Le premier déplacement aux Comores pour ce projet va être effectué par monsieur LEMPERIERE pour l’implantation des points d’eau sur le plateau de DJANDRO à MOHELI. Il est aussi prévu qu’il se déplace ultérieurement sur l’île de GRANDE COMORE, au village de DIDJONI pour définir l’implantation des points d’eau à forer pour un autre projet.

.

 

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer