Année 2006

En cette année 2006, plusieurs missions ont été réalisées aux Comores avec notamment un déplacement sur place de membres de l’ADIC du 04 septembre au 8 octobre, en l’espèce :

Mission médicale à Mohéli

L’ADIC, toujours en partenariat avec le « Médico-Lions Club de France », a renouvelé cette année du 22 septembre au 08 octobre, la mission de dépistage des anomalies visuelles et dentaires dans la population de Mohéli.

Pour le Médico-Lions Clubs de France, les personnes suivantes se sont déplacées spécialement à Mohéli :
– Le docteur Bernard Laporte, ophtalmologiste, Coordinateur des missions du Médico-Lions Clubs de France.
– Madame Josée Laporte son épouse, orthoptiste,
– Le Docteur Gérard Boyrivent, chirurgien dentiste, accompagnés d’une assistante Lions-Club,
.

1 – Mission ophtalmologique à Mohéli :

Cette mission humanitaire avait pour but, comme lors de la précédente en 2005, d’apporter des corrections optiques, des soins ophtalmologiques et des soins dentaires principalement aux enfants des écoles de Mohéli. L’Hôpital de Fomboni ne possède aucun équipement ophtalmologique, de même l’île ne possède pas d’atelier d’optique. Les rares personnes qui le peuvent partent se faire soigner ou s’équiper en lunettes à la Grande-Comore, ce qui représente un luxe inaccessible pour la majorité des habitants.

De toutes façons la plupart des habitants qui arrivent à se faire examiner n’ont pas les moyens d’acheter leurs lunettes à Moroni et reviennent à Mohéli avec une ordonnance non exécutée.

Les résultats de ces 10 jours de travail sont les suivants : 538 consultations, dont 79 enfants de moins de 12 ans et 58 de 12 à 18 ans.
.

2 – Mission dentaire à Mohéli :

Cette mission, plus courte que celle de l’année dernière, a été perturbée par le Ramadan, respecté par l’ensemble de la population à 99% musulmane et par les vacances scolaires qui, à l’encontre de l’année dernière, ont fait que les élèves n’ont pu être amenés systématiquement par leurs instituteurs.

Le docteur BOYRIVENT a constaté une dentition en très bon état chez les adultes et les vieillards. Par contre les enfants et les adolescents ont des dents très cariées à cause d’excès de bonbons et de boissons sucrées.

.ophtalmologie mission comores 2006          IMGP0275

Au niveau ophtalmologie et dentaire, depuis notre première mission de ce genre, c’est plus de 1.600 enfants au total qui ont été soignés.

Préparation d'une nouvelle mission médicale

Au début du mois d’octobre, pendant le déplacement des membres de l’ADIC aux Comores, 3 jours furent consacrés à préparer une nouvelle mission médicale, cette fois, pour l’île d’Anjouan. Cette mission devrait être réalisée par des partenaires de l’ADIC. 

Il faut rappeler que seulement 3 ophtalmologistes exercent leurs activités dans l’Union des Comores :
– Le Docteur CHANFI à la Grande-Comore
– Le Docteur. ISLAM à la Grande-Comore
– Le Docteur LI SHU LIN, de nationalité chinoise, à l’Hôpital d’Anjouan.

Organiser une mission aux Comores n’est pas chose aisée. Ce qui nous encourage à persister, vient du total dénuement en soins médicaux qui frappe la population.

Malgré une aide en médicaments provenant de Mayotte et de la Réunion, les besoins sont très loin d’être couverts du fait, en particulier, de la rareté des médecins spécialistes.

La nécessité d’organiser des missions humanitaires dans ces deux îles sera encore d’actualité pendant de très nombreuses années.  

Action de formation médicale

Une formation a été dispensée au personnel enseignant de l’école MISSINI à MOHELI.

Le but de cette action était de former les enseignants au dépistage des défauts visuels de leurs élèves.

Ce mode de sélection permettra de préparer de façon optimum une mission ultérieure et de n’avoir à examiner que les élèves à problème, rendant encore plus efficace notre action.

Dossier de financement

Au cours de l’année 2006, en préparation au déplacement de septembre et octobre, un dossier de subvention a été constitué et déposé auprès de l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF). 

Pour des actions envers les handicapés de Mohéli, cette institution a octroyé une subvention de 8.000 €uros, soit un peu plus de 3.351.000,00 francs comoriens 

Création d'un atelier de fabrication de matériel pour handicapé

A Mohéli, pour les handicapés, l’ADIC travaille avec l’Association des HAndicapés de Mohéli, l’AHAM. 

Une partie du financement octroyé par l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF) a été destiné à l’achat et l’expédition de matériel et équipement nécessaires à la création d’un atelier de fabrication de matériel pour handicapé et de formation professionnelle. 

Cet atelier a été installé à Mohéli. A cette occasion, nous avons rencontré le Ministre des Affaires Etrangères et de la Francophonie de l’Union des Comores. Nous lui avons fait part de notre travail. Il a porté un intérêt tout particulier à notre projet. 

.atelier bequille mission comores 2006 4          ADIC Handicapé

Formation pour l'exploitation d'un atelier

L’autre partie du financement octroyée par l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF) a servi pour la formation de Mohéliens handicapés afin d’assurer un développement durable à cette nouvelle structure. Il s’agit d’amener les participants à une bonne gestion du projet et de les former sur les techniques de fabrication de béquilles en bois, attelles et les techniques de soudure.

Cette formation s’est déroulée en 2 modules distincts :
– Gestion et marketing
– Formation à la technique de soudure et de fabrication d’attelles et de béquilles

Un premier groupe de six membres du bureau de l’AHAM, tous handicapés moteurs, ont suivi pendant six jours la formation qui s’est déroulée dans la deuxième quinzaine de septembre 2006. Deux formateurs locaux ont assuré les formations gestion et marketing.

Un deuxième groupe composé de 7 personnes, handicapées moteurs, ont suivi pendant 15 jours une formation à la technique de soudure et de fabrication d’attelles, de béquilles. Un formateur, kinésithérapeute local, ayant lui-même été formé par HANDICAPINTERNATIONAL, en a assuré la formation.

Ce projet a pour objectif d’améliorer les conditions de mobilité, c’est-à-dire, les conditions de déplacement des personnes handicapées ou blessées et de favoriser l’insertion professionnelle de certaines personnes handicapées.
.

  • Conception des attelles :

Les premières attelles pour un pied-bot sont fabriquées avec du tuyau PVC fourni localement. Cette attelle de pied permettra d’éviter une intervention chirurgicale ou à défaut une déformation irréversible

Il est absolument nécessaire de prendre en charge ce type de pathologie par les moyens locaux. L’élastomousse et l’élastoplaste ainsi que l’attelle de Denis Brown sont pour eux inaccessibles de par leur coût.
.

  • Conception de béquilles en bois :

Ce que nous appelons cannes axillaires sont fabriquées sur place et permettent d’éviter l’appui en cas de fracture, favorisant ainsi la consolidation osseuse ce qui empêchera pseudarthrose et boiterie.

Il existe aussi des amputés de membres inférieurs qui sans elles ne marcheraient pas et d’autre patients atteints de troubles neurologiques pourront également bénéficier de cannes simples pour l’équilibre.
.

  • Formation théorique à la soudure à l’arc :

Le poste à souder qui a été envoyé est de type SAF PRESTO 140 G équipé de KIT pro arc (lunettes de protection, masque).

Les différentes techniques à employer avec ce genre d’appareil ont été enseignées.
.

  • RÉSULTATS :

Sept personnes handicapées sont formées aux techniques de fabrication et de soudure et sont capables de fabriquer et de réparer béquilles et attelles. Des prototypes de béquilles et d’attelles ont même été élaborés pour être plus en phase avec les réalités locales. 

Six responsables de l’AHAM sont formés à la gestion d’une unité de production et aux techniques commerciales (marketing). Ils sont maintenant capables de mettre en place les outils de gestion de l’atelier.

A l’issue de ce projet, 3 handicapés sont embauchés par l’atelier à titre permanent. Cette action particulière a déjà pu créer 3 emplois dans un pays qui en a tant besoin.  

.atelier bequille mission comores 2006          atelier bequille mission comores 2006 2

.formateurs locaux mission comores 2006          atelier bequille mission comores 2006 3

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer