Année 2016

En cette année 2016, nous avons réalisé diverses actions au profit de l’archipel des Comores, aussi bien sur place que dans diverses manifestations en Europe, en l’espèce :  

Inondation à Mohéli

L’année 2016 a débuté à Mohéli par de fortes inondations qui ont entraîné la destruction de plusieurs maisons laissant de nombreuses familles sans abri.

Tout à commencer pendant la 2ème semaine du mois de janvier. Des pluies torrentielles se sont abattues dans l’île entraînant le débordement des cours d’eaux (rivières). Des arbres sont tombés et de nombreuses plantations de bananes et de manioc ont été ravagées. Les quartiers situés aux abords des Rivières ont été les plus touchés

Sur Initiative de l’ADIC, un appui d’urgence au bénéfice des zones sinistrées a été réalisé en vue de soutenir les populations sinistrées.

Ces inondations se sont concentrées sur le quartier islamique Colas.

Cet appui a été constitué essentiellement par une distribution de vivre et de la paille. 

Cette initiative a été fortement appréciée par les habitants mais maintenant, des aménagements de grande envergure sont à l’étude pour la protection des habitations qui restent encore sous la menace des eaux en cas de réitération de tels phénomènes.

.Mohéli inondation 2016 (2)     Mohéli inondation 2016 (3)

.Mohéli inondation 2016 1            Mohéli inondation 2016 (7)

.Mohéli inondation 2016 (5)     Mohéli inondation 2016 (4)

.Mohéli inondation 2016 (1)     Mohéli inondation 2016 (6)

Arrivée d'un camion poubelle à ANJOUAN

A la demande du gouverneur d’ANJOUAN, l’ADIC a été sollicitée pour un projet de ramassage des ordures.

Nous avons trouvé un camion poubelle et il a été envoyé à ANJOUAN par bateau. Après avoir surmonté de nombreuses difficultés, ce véhicule est enfin arrivé à ANJOUAN et a donc déjà commencé à être utilisé.

.IMG_8279          IMG_8278

Envoi de containers

A la fin de l’année 2015, nous avons préparé l’envoi d’un container.

Il y a du petit matériel médical offert par notre partenaire le lions-club de ROISSY, et une importante quantité de boîtes de lait en poudre pour bébé offerte par la société NOVALAC.

Ce container est arrivé au port de MORONI en ce début du mois de mai après moultes péripéties.

La répartition du matériel et du lait a été effectuée par nos correspondants locaux suivant des règles très strictes.

Dans un autre container, du matériel pour équiper une salle de radiologie est aussi arrivé à MORONI. 

.Container médical

Représentation de l'ADIC à MONACO

La présidente de l’ADIC a été invitée au gala Minerva de MONACO qui a eu lieu cette année le 05 mars.

Madame Anne ETTER a été invitée à cette manifestation prestigieuse pour représenter les COMORES en sa qualité de présidente de l’ADIC, Chancelière de l’Ordre de l’Etoile de Mohéli, chargée de mission auprès du gouverneur d’Anjouan, ambassadrice de la ville de Mutsamudu et ambassadrice plénipotentiaire de la ville de FOMBONI.

Pour cette représentation, la délégation de l’ADIC était composée, en plus de notre présidente, de monsieur Willy BRETON et des époux WILLIAMS. 

Cette manifestation a eu lieu sous la patronage des altesses royales, l’archiduc Sandor HABSBURG-LOTHRINGEN et l’archiduchesse Herta Margarete HABSBURG-LOTHRINGEN, et du prince Laurent de BELGIQUE, frère du roi. 

.Minerva 2          Minerva 3

Lors de la soirée, madame Anne ETTER a dédicacé son livre à l’archiduchesse Herta Margarete HABSBURG-LOTHRINGEN.

.Minerva 1

Pendant ce séjour à MONACO, notre délégation a été invitée, en compagnie des altesses royales de HABSBURG-LOTHRINGEN, à une visite privée du musée océanographique.  

.Monaco 1          Monaco 2

.Monaco 3          Monaco 4

Notre délégation, accompagnée des altesses royales et de madame Véréna FRANCKEN, ont répondu à l’invitation de 2 de nos membres, les Carabiniers Jean-Claude PRIM et Régis VISTE, pour la visite de la compagnie des carabiniers de Monaco. Nous avons pu partager leur déjeuner suivi d’une visite privée de leur musée, ouvert au public que lors d’occasions exceptionnelles.

.Monaco 6

.Monaco 5           Monaco 11

.Monaco 7          Monaco 8

.Monaco 9          Monaco 10

.Monaco 12          Monaco 13

.Monaco 14          Monaco 15

Des ballons pour Mohéli

Le football est un sport très prisé aux Comores mais le pays manque cruellement de matériel.  

En conséquence, grace à notre ami Jean-Claude PECH, 500 ballons de football provenant de l’Ile de la Réunion ont pu être acheminés pour l’Ile de Mohéli au premier semestre. 

Ces ballons ont été confiés à l’ambassade de France aux Comores pour une bonne répartition sur l’Ile.

Camion Poubelle

Le traitement des déchets étant un gros problème aux Comores. Il a donc été décidé à l’ADIC d’en faire une de nos priorités.

Grace à ses contacts sur l’île de la Réunion, Jean-Claude PECH a trouvé un camion qui a été envoyé par bateau sur les Comores.

Ce véhicule a été offert par la société NICOLIN REUNION grâce à son Directeur Général Délégué, Monsieur Alain GENIN.

Rencontre avec l'Ambassadeur de France aux Comores

Au mois de septembre, une délégation de l’ADIC s’est rendue dans l’archipel des Comores. Dès notre arrivée le mardi 20 à Moroni, nous avons été reçu par l’Ambassadeur de France aux Comores, Monsieur Robby JUDES.

Nous avons pu lui exposer le but de notre mission et pour certains projets, monsieur L’ambassadeur nous a assuré de son soutient.

Ensuite, le mercredi 21, nous avons été conviés à un dîner à la résidence de France à Moroni en compagnie de plusieurs descendants du Sultan Said Ali dont l’actuel Chancelier de l’Ordre de l’Etoile de Grande Comore.

.ambassadeur-1     ambassadeur-2

Hôpital El Maarouf de Moroni

Le mercredi 20 septembre, nous avons visité l’hôpital El Maarouf de Moroni, établissement public de santé de Grande Comore.

Une réunion avec l’équipe de direction a eu lieu avant que le directeur lui même nous fasse visiter son établissement et nous fasse part de ses priorités, notamment en matière de radiologie et de traitement des déchets.

Nous avons aussi pu travailler sur la venue de membres d’un de nos partenaires, l’Association Partenaire Santé, pour la réparation de matériels de radiologie et d’oxygénothérapie et le montage de nouveaux appareils de radiologie. Pour la réalisation de ces futures actions, une convention est prévue entre l’hôpital, les associations et le ministère de la Santé des Comores.  

.el-marouf-1     el-marouf-2

.el-marouf-3     el-marouf-4

.el-marouf-5     el-marouf-6

.el-marouf-7     el-marouf-8

.el-marouf-9     el-marouf-10

Rencontre avec le gouverneur de Mohéli

Après avoir passé quelques jours sur Grande Comore, notre délégation s’est envolée pour Mohéli. Après un accueil des plus chaleureux à l’aéroport Bandar Es Salam, et avoir pris nos quartiers à l’hôtel des Abous, nous nos rendons au domicile du gouverneur de l’Ile nouvellement élu en 2016, monsieur FAZUL, où nous sommes attendus.  

Nous avons fait le point sur les dossiers en cours intéressant son administration, notamment le futur centre culturel et l’implantation d’un mémorial pour la reine Djoumbé Fatima. Un point de situation a aussi été fait au sujet de l’Ordre de l’Etoile de Mohéli avec la confirmation et même un rôle renforcé de notre présidente dans sa qualité de chancelière de l’ordre. 

Une nouvelle rencontre a eu lieu la veille de notre départ de l’île lors d’un dîner à l’invitation de l’épouse du gouverneur. 

.gouverneur-1        gouverneur-2

.gouverneur-3  gouverneur-4

Rencontre avec les députés à Mohéli

Lors de notre déplacement à Mohéli, nous avons aussi été reçu dans différentes institutions et rencontré divers élus dont les députés,

Nous avons pu rencontrer plus particulièrement le député de la circonscription de Fomboni avec lequel nous avons pu parler de nos futurs projets, notamment la réalisation dans sa ville du centre culturel.   

Nous sommes passés aussi à l’alliance française basée à Fomboni. 

.institution-1     institution-2

.institution-3

Suivi du projet cimetière européen de Mohéli

Lors de notre déplacement à Mohéli en septembre 2016, nous avons effectué le suivi de précédent projets mis en place par l’ADIC dont celui du cimetière européen.

Nous avons travaillé à l’origine à sa réfection car il était envahi par la végétation puis l’ambassade de France aux Comores a terminé sa réhabilitation.

Maintenant, un suivi régulier est effectué par du personnel engagé sur place. 

.cimetiere-1     cimetiere-2

.cimetiere-3     cimetiere-4

Suivi des réparations de la Mosquée Royale de Mohéli

Lors de notre déplacement à Mohéli en septembre 2016, nous avons effectué le suivi de précédent projets mis en place par l’ADIC dont celui de l’entretien de la mosquée royale datant de la Reine Djoumbé Fatima.

L’édifice est toujours utilisé sous la direction d’un imam grâce aux travaux de réfection du toit qui était la partie la plus endommagée du bâtiment.

.mosquee-royale-1     mosquee-royale-2

Forage du Siri à Mohéli

Lors de notre déplacement à Mohéli en septembre 2016, nous avons effectué le suivi de précédent projets mis en place par l’ADIC dont des plus anciens et emblématique de notre association car datant de 2002 et qui avait nécessité une grosse logistique. Il s’agit du forage d’eau de Siri.

Il fonctionne toujours parfaitement car il est bien entretenu comme le prouve les images ci-dessous.

Hôpital de Fomboni

Une délégation de l’ADIC a visité pour une mission d’évaluation l’hôpital de Fomboni, pendant son passage sur l’île de Mohéli au mois de septembre. 

Nous avons été reçu par le directeur de l’établissement puis ensuite guidé dans les différents services par l’infirmier major, monsieur Ansufoudine Boura. 

.hopital-fomboni-1     hopital-fomboni-2

.hopital-fomboni-3     hopital-fomboni-4

.hopital-fomboni-5     hopital-fomboni-6

Lors de la réunion avec le directeur, ce dernier nous a parlé du problème d’alimentation en électricité qu’il rencontre. 

Sur l’île de Mohéli, l’électricité est produite par des centrales équipées de groupes électrogène mais le carburant est rare et cher. En conséquence, seules quelques villes sont équipées de réseaux électriques avec une alimentation que quelques heures par jour, généralement le matin et le soir.

Le problème, à l’hôpital, certains appareils doivent être alimentés en électricité 24h/24, d’où un surcoût dans le budget d’exploitation auquel il ne peut pas faire face.

Pour régler ce problème, l’hôpital a planché sur un projet d’alimentation en électricité par panneaux photovoltaïques car il possède une emprise foncière libre et assez importante.

Nous avons donc étudié avec le personnel les diverses possibilités d’installation et un dossier nous a été remis.

.hopital-fomboni-7     hopital-fomboni-8

.hopital-fomboni-9

Nous avons ensuite visité le service pédiatrie, un des services qui a notamment besoin d’une alimentation constante en électricité. 

Nous en avons profité pour faire le tour des besoins en petit matériel pour ce service avec le personnel présent. 

.hopital-fomboni-10     hopital-fomboni-11

.hopital-fomboni-12     hopital-fomboni-13

.hopital-fomboni-14                  hopital-fomboni-15

.hopital-fomboni-16     hopital-fomboni-17

Nous avons aussi visité le service de radiologie pour faire un état du matériel présent et fonctionnant pour préparer l’arrivée d’appareils nouveaux que nous avons déjà envoyés plus tôt dans l’année par container. Le matériel est à Moroni, en instance d’être envoyé à Mohéli. 

.hopital-fomboni-18     hopital-fomboni-19

.hopital-fomboni-20     hopital-fomboni-21

.hopital-fomboni-22     hopital-fomboni-23

Dispensaire de Ouanani

Lors de notre déplacement à Mohéli, nous avons rencontré un responsable du dispensaire du village de Ouanani du plateau de Djandro. 

Il s’agit d’un établissement vital pour les habitants du plateau à cause de l’absence de transport. Par contre, les infrastructures sont dégradés et insuffisantes par rapport au bassin de population. En conséquence, des travaux sont nécessaires surtout au niveau des salles d’hospitalisations, des clôtures et de l’ensemble des portes.  

L’établissement est démuni de matériel informatique et ne possède plus de véhicule sanitaire. 

Sur le plateau, à cause du manque l’électricité, de la vétusté des maisons et des habitudes culinaires, de nombreuse personnes sont victimes régulièrement de brûlures, nécessitant normalement un transport immédiat vers l’hôpital mais impossible à cause du manque de véhicule. En conséquence et en prenant en compte l’état des routes, ce dispensaire à un besoin urgent d’une ambulance 4×4. 

.dispensaire

Ecole d'Ouala

Lors du déplacement de la délégation de l’ADIC à Mohéli, une visite du village d’Ouala est organisée. Il s’agit du village d’où est originaire la reine Djoumbé Fatima, aïeule de notre présidente. 

Sur place, nous rencontrons des cousins éloignés de notre présidente, ainsi qu’un représentant de l’école du village. A cette occasion, nous remettons un colis de crayons pour cette école. 

.ecole

Visite d’infrastructures à Mohéli

Lors de notre passage à Mohéli au mois de septembre, nous en avons profité pour visiter plusieurs sites sportifs où le football est principalement pratiqué, ainsi que les infrastructures portuaires de Fomboni. 

Nous avons pu identifier certains besoins et constater qu’il existe très peu de structures sportives. 

.port-1     port-2

.foot-1     foot-2

Action dans le tourisme

Lors de nos différentes rencontres avec les autorités de Mohéli au mois de septembre, plusieurs sujets en rapport avec le tourisme ont été abordés.

Un constat des plus parlant en rapport avec cette activité qui s’avère en fait sous exploité, c’est que Mohéli enregistre en moyenne par an la visite que d’environ 400 touristes.

En conséquence, pendant ce séjour, nous en avons aussi profité pour établir un premier état des lieux plus spécifique en relation avec cette activité qui peut, si elle est bien structurée, devenir un vecteur de développement économique important.

Nous avons donc visité plusieurs sites remarquable de Mohéli qui bénéficient d’une faune et d’une flore exceptionnelle, ainsi que 2 structures déjà existantes, l’hôtel des Abous à Fomboni et le village de vacance Loca Lodge à Nioumachoua.

.tourisme-1              tourisme-4

.tourisme-2 tourisme-3

.tourisme-5     tourisme-6

.tourisme-7     tourisme-10

.tourisme-8     tourisme-9

.tourisme-11     tourisme-12

.tourisme-13     tourisme-14

Maintenant, plusieurs pistes sont à l’étude pour aider les autorités et structures locales dans le but de rendre Mohéli attractive touristiquement le plus possible.

Action dans l'agriculture

La vente et l’exportation de produits agricoles a été pendant de nombreuses années une des principales source de revenu de la population comorienne.

Depuis quelques temps, surtout au niveau de la vanille, la production baisse inexorablement. Plusieurs associations et coopératives locales ont décidé de lutter contre cette situation.

Pendant notre séjour aux Comores, nous avons rencontré quelques intervenants et visité quelques sites de production à Mohéli, notamment de récolte de clou de girofle et de production d’essence d’Ylang Ylang (verger et distillerie).

.agriculture-8     agriculture-1

.agriculture-2     agriculture-3

.agriculture-6                          agriculture-4

.agriculture-5                 agriculture-7

Après notre rencontre avec une des principales associations d’agriculteurs des Comores, un de leur dirigeant va prochainement se rendre en France dans le but de moderniser sa filière. 

Soutien à une compagnie théâtrale

A Mohéli, depuis quelques années, une compagnie théâtrale s’est montée, avec le soutient de la direction culturelle du gouvernorat. Elle se nomme la Compagnie Théâtrale « Les Enfants de Djoumbé Fatima ».

.theatre-1

Le directeur a écrit lui même leur première pièce et après l’avoir montée et mise en scène, ils la jouent un peu partout dans le pays. Il s’agit d’une pièce retraçant l’histoire et la vie de la Reine Djoumbé Fatima pendant son règne.   

Il s’avère que cette reine est l’aïeule de notre présidente, plus spécifiquement, son arrière grand mère.

Cette compagnie a maintenant d’autres projets comme l’écriture d’un livre en rapport avec cette pièce puis la création de nouvelles compositions théâtrales parlant d’autres périodes de la vie de cette reine. 

Lors du passage de la délégation de l’ADIC à Mohéli au mois de septembre, plusieurs rencontres ont eu lieu avec les dirigeants de cette compagnie pour l’amélioration de notre collaboration entre nos 2 structures.

.theatre-2

Cette compagnie est composée essentiellement de jeunes mohéliens, leur permettant de s’épanouir dans une activité nouvelle pour l’île et au vue de la qualité des prestations, pourrait permettre, pour certains d’entres eux, de leur ouvrir de nouvelles perceptives d’avenir.

Avec le passage à Mohéli de notre présidente, Anne ETTER, la compagnie a tenu à lui offrir une représentation privée sur quelques extraits significatif de cette pièce.

Avec les années, les acteurs se sont donc appropriés la vie de cette reine mais le fait de se retrouver devant une descendante directe qui était pourtant sur le moment la seule spectatrice, cela leur a donné un trac supplémentaire.

Après cette belle représentation, nous avons pu discuter avec l’ensemble des membres présents du bel avenir qu’à cette compagnie et d’évoquer les diverses pistes d’accompagnement que l’Adic pourrait mettre en place dans le but de développer cette nouvelle activité qui pourrait être à terme un nouveau pôle d’attraction pour l’île.

.theatre-3     theatre-4

.theatre-5     theatre-6

Remise de la Légion d'Honneur à Anne ETTER

.legion-dhonneur-chevalier

Par décret, dans le cadre de la promotion du 14 juillet 2016, notre présidente, Anne ETTER, pour 55 années de services, a été nommée chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur.

Lors du déplacement dans l'Océan Indien de la délégation de l'ADIC, Anne ETTER a été reçue dans cet ordre lors d'une cérémonie organisée à la REUNION le samedi 01 octobre 2016, chez monsieur Jean-Claude Pech.

.lh-1  lh-2

.lh-3       lh-4

.lh-5     lh-6

.lh-7

Action des correspondants

L’ADIC est représentée aux Comores depuis de nombreuses années grâce à des personnes dévouées.

Lors du déplacement de la délégation de l’ADIC au mois de septembre, ils ont encore été présents, notamment nos représentants pour l’île de Grande Comore et pour l’île de Mohéli, ce qui nous a permis d’être plus efficace et d’optimiser notre temps. Qu’ils en soient remerciés encore une fois, grandement et chaleureusement.

.
1- Représentant pour la Grande Comore : Monsieur Said ABDALLAH SALIM

.said-1     said-2

2- Représentant pour Mohéli : Monsieur Saindou MIHIDJAE

.saindou-1     saindou-2

Électrification à Anjouan

En cette fin d’année 2016, dans le cadre de électrification sur l’île d’Anjouan, une mission de notre partenaire Electriciens Sans Frontières, en collaboration avec nos représentants locaux, a eu lieu sur place. 

Les spécialistes ont pu faire le tour de tous les besoins pour l’élaboration des différents projets. Avec cette étude, les budgets prévisionnels vont être établis en 2017 pour qu’ensuite, une recherche de financement soit effectuée. 

Dès a présent, une convention de partenariat est à la rédaction entre Electriciens Sans Frontières, le gouvernorat d’Anjouan et l’ADIC pour le lancement d’un projet pilote au bénéfice du Centre de Santé de District (CSD) de Mrémani.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer